L’IED SUR LA NOMINATION D’UN MILITAIRE AU MINITERE DE L’INTERIEUR : « NOUS N’AVONS JAMAIS ETE DEMANDEUR »

La déclaration du Président de la République depuis Addis Abeba au 30ème sommet de l’Union africaine (Ua) affirmant qu’il ne mettrait pas un militaire au ministère de l’intérieur surprend apparemment les partis politiques et organisations regroupés autour de l’initiative pour des élections démocratiques (Ied). La question s’est invitée, hier, lors d’une conférence de presse que cette frange de l’opposition tenait dans un hôtel de la place. Pour Mamadou Lamine Diallo l’Ied n’a jamais été demandeur. «Nous n’avons jamais demandé qu’un militaire soit  à la tête du ministre de l’intérieur. Je ne sais à quoi fait allusion le président Macky Sall. Ce que nous avons dit, c’est clairement dit et écrit dans l’initiative. Nous avons dit oralement il faut qu’il ait une personne consensuelle pour pouvoir organiser les élections ce qui était une tradition dans ce pays. Mais l’initiative n’a jamais dit qu’il fallait un militaire à la tête du Ministère de l’intérieur» recadre , t-il.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.