GREVES DES CONCESSIONNAIRES DU NETTOIEMENT: Macky Sall commandite l’audit de la gestion des ordures

Un audit technique et financier de la gestion des ordures sera diligenté par le gouvernement. Le président Macky Sall a donné l’instruction hier, au Premier ministre. Il veut également l’opérationnalisation du Conseil supérieur de la Fonction publique locale dans les meilleurs délais.

Le président Macky Sall veut fouiner dans les ordures. A la suite de la grève des concessionnaires du nettoiement qui réclament 5,6 milliards de francs Cfa, le chef de l’Etat a ordonné l’audit de la gestion des ordures dans l’optique d’améliorer le ramassage des déchets solides dans les villes. Le chef de l’Etat a demandé à Mohammad Bounn Abdallah Dionne de «diligenter sans délai, au niveau national et dans l’agglomération de Dakar en particulier, un audit technique et financier du dispositif de gestion des déchets solides urbains». Il veut que l’audit évalue en même temps l’efficacité et l’efficience de toutes les ressources humaines et financières mobilisées par l’Etat pour assurer le nettoiement systématique et le ramassage adéquat des ordures dans la capitale. Dans le même sens, il demande l’accélération de la modernisation de la décharge de Mbeubeuss et l’encadrement de l’ouverture de décharges contrôlées dans les communes. Le Premier ministre est invité également à engager avec tous les acteurs impliqués, un processus de concertations en vue de la mise en œuvre consensuelle d’une stratégie nationale de gestion intégrée et durable des déchets solides urbains. «Pour la modernisation de la gestion des déchets solides urbains, le chef de l’Etat rappelle au gouvernement l’impé- ratif d’assurer, en partenariat avec les collectivités territoriales, l’amélioration significative et durable du cadre de vie des populations à travers la modernisation soutenue du système de collecte, de traitement et de valorisation des déchets solides urbains», indique le communiqué du conseil des ministres. Au-delà du ramassage des ordures, le président Macky Sall veut l’intensification du Programme national d’amé- lioration du cadre de vie avec l’installation de mobiliers urbains adaptés, ainsi que l’aménagement et la réhabilitation, sur l’ensemble du territoire national, de places publiques, d’espaces verts et des sites indispensables à la promotion d’une qualité de vie meilleure dans nos localités.

Conseil Supérieur  de la  Fonction Publique Locale 

Le président de la République a abordé, par ailleurs, la question de la Fonction publique locale dont les lenteurs de la mise en œuvre ont poussé les travailleurs à aller en grève. «Le président de la République engage le gouvernement à renforcer en permanence les capacités des agents en service dans les collectivités territoriales, en vue d’améliorer la qualité du service public rendu aux usagers et de mieux conduire les programmes et projets de développement territorial dans le cadre des compétences transférées», souligne la même source. Il demande au chef du gouvernement de prendre les dispositions requises en vue de l’opé- rationnalisation, dans les meilleurs délais, du Conseil supé- rieur de la Fonction publique locale afin de déployer tous les mécanismes opérationnels et professionnels de gestion des ressources humaines régulièrement recrutées par les collectivités territoriales et leurs établissements publics.

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.