Toutinfo Bréves

FONCTION PUBLIQUE LOCALE:vers la tenue d’un conseil interministériel sur la question

Le premier ministre Mohammad bounn abdalah dionne a tenu hier, une réunion avec l’intersyndicale des collectivités territoriales. il s’agissait d’une réunion technique sur la mise en place de la fonction publique locale. au sortir de cette réunion le porte-parole du gouvernement a annoncé la tenue d’un comité interministériel pour le suivi du processus de mise en œuvre de la réforme.

Tous les points qui sont sur l’agenda des négociations ont été examinés hier, par le Premier ministre et l’intersyndicale des collectivités territoriales. En marge de cette réunion, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye est revenu sur les détails de la rencontre. « La réunion n’avait pas pour objet une négociation syndicale. C’était une réunion technique pour faire l’état de la mise en œuvre et du suivi de la fonction publique locale. Celle ci a été votée par une loi en 2011 qui portait sur le statut général des fonctionnaires des collectivités locales. La promulgation de cette loi a été suivie globalement de la prise de 14 décrets d’application sur un volume totale de 22. Ce qui fait qu’il y a 8 décrets qui sont en cours et ceux-ci devraient être la promulgation de la mise en place du conseil supérieur de la fonction publique locale », fait-il savoir. Toutefois, de l’avis de Seydou Guèye, il y a lieu de constater que le processus de mise en place de la Fonction publique locale n’est pas encore achevé. « Et cela constitue une contrainte dans la l’opérationnalisation de la réforme, malgré les résultats significatives qui ont été obtenus ». C’est pourquoi, au cours des échanges, après avoir soulevé des contraintes, des élé- ments d’orientations ont été dégagés et consignés dans un plan d’action consensuel autour duquel l’intersyndical a beaucoup travaillé. Ainsi, au sortir de cette réunion technique, « le Premier ministre a décidé de la mise en place d’un comité interministériel pour le suivi en attendant la mise en place du haut conseil, qui est l’organe habilité à examiner et à valider cette question du point de vue de la straté- gie », indique-t-il. Ce comité qui est présidé par le ministre des Collectivités territoriales devrait selon M. Guèye être composé des membres de la Primature, du ministère de l’Intérieur, du ministère de l’Economie et des finance, du ministère du Travail, de la Santé, du Hcct, de l’Intersyndicale, Hcds, de l’Ams et de l’Association des présidents des départements. Il devra se réunir une fois par semaine, jusqu’à l’installation du Conseil supérieur de la fonction publique. «Ce comité interministériel aura à étudier en urgence au cours de sa première réunion toutes les questions liées aux problématiques sociales, notamment la situation des indemnités de départ à la retraite, de réintégration des travailleurs et toutes les autres questions ayant été dans la plateforme autour desquelles il faut trouver des solutions les plus urgents. Ce comité devra également s’occuper des dossiers relatifs aux décrets portants sur les statuts, avec une attention particulière à accorder aux incidences financières et sur les questions relatives aux droits du travail », confie-til. Ce comité aura également pour objectif de proposer le cadre le plus approprié pour la gestion des ressources humaines ou les questions relatives au renforcement des capacités. Le 3ème point porte sur le cadre institutionnel et juridique pour parachever la réforme. Il devrait être mise en place en fin février pour qu’on puisse continuer à réfléchir sur les questions qui vont accompagner la réforme.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.