EXCLU DU PROCÈS PAR LAMOTTE Barthélémy Dias ramène Me el hadj Diouf

Le procès de Khalifa Sall et cie va connaître un rebondissement des plus inattendus dans les prochains jours. suite à l’exclusion de Me El Hadj Diouf pour une deuxième fois dans le procès de Khalifa Sall, le maire de Mermoz-Sacré cœur Barthelemy Dias a décidé de se constituer partie civile dans cette affaire. a cet effet, il a recruté Me El Hadj Diouf pour défendre les intérêts de sa commune avant de traiter le procureur et le doyen des juges de comploteurs.

Après l’exclusion de Me El Hadj pour une deuxième fois du procès Khalifa et Cie par le juge Malick Lamotte, Barthélemy Dias est monté au créneau pour fustiger cette décision et constituer à nouveau Me Diouf.«Je voudrais inviter le Tribunal, dirigé par le président Malick Lamotte, à bien vouloir garder l’équilibre, la raison, mais surtoutla dignité», dit-il. « Je voudrais le dire et le répéter avec force. Ceux qui pensent avoir les moyens de liquider le maire de Dakar qu’ils se le tiennent pour dit. Car le combat n’a pas encore commencé», avertit-il. Barthélémy Dias est d’avis que le président du Tribunal n’a pas le pouvoir d’exclure Me El Hadj Diouf dans la procédure. « Nous ne sommes pas des juristes de formation, mais nous ne sommes pas non plus des idiots satisfaits», dit-il en martelant qu’ils n’accepteront pas que les droits de Khalifa soient piétinés de même que ceux de la ville de Dakar. «J’ai décidé de m’impliquer dans ce dossier en constituant la commune de Mermoz-Sacré-Cœur comme partie civile dans le procès dit de la Caisse d’avance de la ville de Dakar», annonce-t-il. Se fondant sur l’article 185 du code général des collectivités locales en son alinéa 4 qui dispose clairement que les communes participent au budget de la ville de Dakar, il entend jouer sa partition. «On a permis à un vulgaire avocat d’insulter non seulement Khalifa Sall, mais toutle peuple de Dakar et lui, personne n’a pensé à l’exclure de ce procès», a-t-il déploré. Comme on décide d’éradiquer de la carte Me El Hadj Diouf, poursuit-il, «je vais m’impliquer dans cette affaire et le droit sera dit».

Barthélémy Dias traite le Procureur et le Dji de comploteurs

Abordant le dossier de cautionnement du maire de Dakar, Barthélémy Dias déclare : «Il s’agit d’une confiscation et pas la perte d’un dossier de cautionnement ». Cependant, le maire de Mermoz Sacré-Cœur ne va pas loin pour aller chercher les auteurs. « Il s’agit de la confiscation du dossier par le doyen des juges en toute complicité avec le procureur de la République », accuse Dias fils. Et s’il y’a outrage à magistrat, j’invite le procureur à prendre son courage à deux mains et à déclencher la procédure, parce que dire qu’un procureur est un comploteur est quand-même grave», trouve le socialiste qui répète que « Samba Sall et Bassirou Gueye sont des comploteurs. C’est une insulte à l’intelligence des sénégalais. J’avais décidé de me retenir et d’être une personne civilisée. Il y’a des magistrats qui seront poursuivis parce qu’ils savent ce qu’ils ont faits. Ils seront poursuivis selon l’article 122», a menacé le maire de Mermoz qui les invite à se ressaisir en ce sens qu’ils sont des pères de famille.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.