Toutinfo Bréves

GREVE TOUS AZIMUTS DES SYNDICATS D’ENSEIGNANTS:Macky sall exige le point sur les doléances

La réunion du conseil des ministres d’hier, est revenu sur l’ébullition du front social. le président macky sall a manifesté encore sa volonté de mettre les enseignants dans des conditions adéquates d’exercice, mais précise-t-il, selon les capacités financières disponibles de l’etat. il a également instruit le premier ministre de faire la revue interministérielle des cahiers de doléances des centrales syndicales dans la première quinzaine de février.

Le président de la République a exprimé sa préoccupation quant à la prise en charge des doléances des enseignants qui ont déroulé deux jours de grève. Afin d’éviter de compromettre l’année scolaire qui connaît déjà des perturbations, le président Macky Sall demande au Premier ministre et au gouvernement de poursuivre le dialogue avec les syndicats d’enseignants. A ce propos, le Chef de l’Etat a remercié Mohammad Boun Abdallah Dionne pour la tenue du Conseil interministériel d’évaluation des engagements vis-à-vis des syndicats d’enseignants. «Le président Sall exhorte le gouvernement, les acteurs de l’Education, à poursuivre les concertations régulières ainsi que le dialogue social permanent, en vue d’asseoir, un consensus durable, nécessaire au bon déroulement de l’année scolaire», indique le communiqué sanctionnant la réunion hebdomadaire du conseil des ministres. A l’occasion, le président Macky Sall n’a pas manqué de relever le caractère stratégique de l’Education dans un pays. C’est pourquoi il a tenu à réitérer «son engagement déterminé à assurer, aux élèves et à leurs enseignants, des conditions adéquates d’études et d’exercice, selon les capacités financières disponibles de l’Etat». Autrement dit, le chef de l’Etat s’engage à prendre en charge les revendications des enseignants dans la limite des moyens financiers de l’Etat. A l’en croire les efforts du gouvernement dans le secteur éducatif sont salués par les partenaires du Sénégal. Ce qui permet, à son avis, de consolider la confiance de la communauté internationale en notre pays qui accueille la 3e Conférence sur la reconstitution des Fonds du Partenariat Mondial pour l’Education le 2 février prochain. Cette rencontre internationale, co-parrainée par le Sénégal et la France, verra la participation de plusieurs hautes personnalités, dont le président Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat Français en profitera pour effectuer une visite officielle. Revue interministérielle des cahiers de doléances des centrales syndicales à la mi-février Par ailleurs, la marche initiée mardi, par la confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts) de Modou Guiro a eu les effets escomptés. Car, le président Macky Sall n’a pas tardé à réagir. En réunion de conseil des ministres, il a insisté sur la prise en charge proactive et pragmatique des doléances des centrales syndicales par les différents départements ministériels. En effet, le président Sall a demandé à ce qu’on lui fasse l’évaluation de la prise en charge des doléances des centrales syndicales. A ce propos, il invite le Premier ministre à tenir, dans la première quinzaine du mois de février, une revue interministérielle des cahiers de doléances des centrales syndicales déposés en 2017. En outre, le chef de l’Etat réclame un rapport exhaustif dans les meilleurs délais sur l’état de leur prise en charge.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.