ALIOU SOW «Avec Idrissa Seck, je suis devenu son petit frère, nous échangeons,je le fréquente et je l’assume… »

En marge de sa conférence à Thiès, l’ancien Ministre Aliou Sow a été interpellé sur ses ambitions présidentielles. En ce qui concerne 2019, il déclare d’emblée qu’il veut être réaliste. « J’ai dépassé les moments d’une présentation de candidature pour se faire connaître. Cependant, j’ai une ambition présidentielle au Sénégal sur laquelle je travaille. Mon ambition est de devenir Président du Sénégal et mettre en œuvre la vision que j’ai dans tous les secteurs. Je prendrai tout le temps nécessaire pour me préparer à cette perspective. Je sais que pour 2019, je ne suis pas encore prêt à moins qu’il y ait une chose spectaculaire qui me permet de booster tout cela. Ce n’est pas exclu, mais je travaille plus sur une candidature de 2024. J’aurai la cinquantaine et je serai suffisamment prêt si Dieu me prête santé et vie. Pour 2019, les partisans et moi comptons jouer un rôle majeur dans l’élection présidentielle et nous n’accepterons pas de laisser faire et nous veillerons à ce que les intérêts du Sénégal soient préservés en étant avec le candidat que je penserai être le plus bon, le meilleur, le plus utile, le plus performant, le plus rigoureux pour remettre de l’ordre dans ce pays. Sur la possibilité d’une alliance avec Idrissa Seck, il répond qu’ils ont nettoyé, dans son salon à l’occasion du décès de sa mère, tous leurs contentieux, tous leurs problèmes. « Depuis ce jour, je suis devenu son petit frère et lui, mon grand frère. Nous échangeons, je le fréquente et je l’assume. Sur le compagnonnage, rien n’est exclu, même si rien n’est encore décidé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.