« Nous jugeons inopportun, inutile et stérile l’idée d’une candidature unique ou plurielle de Mankoo Taxawu Senegaal » selon Malick Gackou et Cie

Le débat autour d’une candidature unique ou multiple au sein de la coalition «Manko Takhawou Sénégal», en direction de l’élection présidentielle de 2019, continue d’enfler. Se prononçant sur la question, le coordonnateur de ladite coalition et non moins patron du Grand Parti (Gp), Malick Gackou n’est, pour le moment, ni pour l’une ni pour l’autre. D’autant, tonne-t-il, «ce débat est inopportun, inutile et stérile».  

La question d’une candidature unique ou plurielle risque d’être, en direction de l’élection présidentielle qui se profile à l’horizon, la pomme de discorde. Si certains des états-majors des partis politiques de l’opposition agitent l’idée d’une candidature unique, d’autres par contre sont pour une pluralité de candidature. Livrant leur position sur la question,   Malick Gackou et Cie qui, pour le moment, ne sont ni pour l’une ni pour l’autre, se veulent formel. «Nous jugeons inopportun, inutile et stérile l’idée d’une candidature unique ou plurielle de «Mankoo Taxawu Senegaal  agitée depuis quelque temps et qui donne lieu à un débat» ont-t-ils martelé dans une note dont «l’As» détient une copie. A en croire, le coordonnateur de la coalition Mts, au moment où s’ouvre le procès de l’honorable député-maire Khalifa Sall, «victime d’une cabale politico-judiciaire sans précédent, ce débat paraît indécent et sans objet». Pis, Malick Gackou fait savoir, en effet, dans le document, que c’est cette «cabale politique» dont a fait l’objet le premier magistrat de Dakar qui justifie le choix  porté sur sa personne pour diriger la liste nationale de «Mankoo Taxawu Senegaal» aux dernières élections législatives. Ce, selon lui, pour, d’une part, manifester leur soutien au maire de Dakar et d’autre part, mettre en échec l’entreprise de liquidation politique dont il est l’objet. Sur ce,  la conférence des leaders invite les militants et sympathisants de «Mankoo Taxawu Senegaal» à ne pas se laisser distraire et à rester mobiliser pour atteindre cet objectif qui demeure une priorité. Au demeurant et compte tenu des enjeux du moment marqué par l’ouverture du procès du maire de Dakar,  Malick Gackou et Cie sont d’avis que le procès du député-maire Khalifa Ababacar Sall et de ses codétenus prévu ce 23 janvier (aujourd’hui) doit être l’occasion d’une forte mobilisation pour leur manifester notre soutien total et notre solidarité. D’autant, pour eux «ce combat sera mené sans relâche jusqu’à leur libération». En outre, précise le communiqué, au-delà de l’affaire Khalifa Sall, la coalition «Mankoo Taxawu Sénégal» est plus que jamais déterminée à gagner la bataille de la défense de notre démocratie et contre l’instrumentalisation de la justice pour liquider des adversaires politiques. Pour ce faire, la conférence des leaders invite toutes les forces vives à se joindre à ce combat qui vise, en définitive, à préserver la paix et la stabilité dans notre pays en vue de garantir les conditions permettant de travailler à son développement et au bien-être de nos populations. En sus, lit-on sur la note, la coalition « Mankoo Taxawu Senegaal » reste ouverte à toute initiative dont la finalité est de parvenir à cet objectif qui, seul, pourra garantir les gages d’un développement harmonieux du Peuple sénégalais.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.