78 anciens ambassadeurs américains en Afrique apportent la réplique à Trump

pas moins de 78 ambassadeurs qui ont servi dans 48pays d’afrique se sont insurgés contre les propos racistes du président américain Donald Trump. Les signataires ont vanté les avantages du contient noir fruit de leur expérience avant d’espérer que cette expérience va pousser leur président à changer de point de vue sur l’afrique et sur ses citoyens. Suite aux réactions de colère de nombreuses autorités africaines pour s’insurger contre les propos racistes du président américain, Donald Trump, les vagues d’indignation se poursuivent à travers le monde. Et,cette fois-ci, ce sont d’anciens ambassadeurs du pays de l’oncle Sam qui ont servi dans différents pays africains qui sont montés au créneau à travers une lettre ouverte envoyée au président Trump pour s’inscrireen faux contre sa perceptionerronée de l’Afrique et de sescitoyens. Au total, pas moins de78 ambassadeurs américainsayant servi dans 48 pays afri-cains sont signataires de cettemissive. Parmi eux, cinq anciens ambas-sadeurs des Etats-Unis auSénégal en l’occurrence, LannonWalker, Richard Roth, JaniceJacobs, Harriet Elam Thomas etHerman Cohen. Tous ontexprimé leur «profonde désola-tion» suite aux propos racistesde Trump. Selon ces ambassa-deurs américains qui ont par-couru le continent noir,l’Afrique est un continent richede par, son potentiel humain etsa diversité culturelle. Non sansocculter le fait que l’Afrique estun continent qui entretient desliens séculiers historiques pro-fonds avec les Etats-Unis. «Entant qu’ambassadeurs améri-cains à l’étranger, nous sommestémoins d’une culture africaineaussi riche que variée, d’unerésilience impressionnante,d’une générosité et d’une com-passion à couper le souffle»,peut-on lire dans la lettre quirappelle qu’en dépit des défisdont certaines nations afri-caines ont été confrontées, cesserviteurs américains ont pucompter sur le soutien «d’entre-preneurs africains dynamiques,d’artistes talentueux, d’acti-vistes engagés, d’enseignantsbrillants», entre autres pourrelever ces défis. «Nous avonsappris de nouvelles solutions àdes problèmes complexes, nousavons aussi aidé des entreprisesaméricaines à trouver des par-tenaires privilégiés pour le suc-cès de leurs activités, nousavons également compté surl’armée et les renseignementsgénéraux africains souventexposés à des risques réels pourassurer notre désir de sécuritécommune», peut-on lire dans lalettre. «Nous savions qu’unengagement sincère envers cespays est essentiel à la protec-tion de nos intérêts», ajoutentles signataires qui estiment que«les Etats-Unis sont plus sécuri-sés, plus forts, plus prospères etmieux disposés à résoudre lesproblèmes dont l’humanité estconfrontée que lorsqu’ils tra-vaillent en parfaite intelligenceavec les partenaires africains,en les écoutant et en apprenantd’eux. Nous savons aussi que lemonde est plus riche grâce auxapports des africains, y comprisles américains d’origine afri-caine», renchérissent lesambassadeurs. Ce qui leur faitdire qu’ils ont été honorés dereprésenter leur pays en terreafricaine. C’est pourquoi, ilsespèrent que le président amé-ricain, avec cette lettre, varéévaluer son point de vue surl’Afrique et ses citoyens, maisaussi de reconnaitre l’apportconsistant que les africains etles afro-américains ne cessentd’apporter pour le développe-ment l’Amérique. Toutinfo.net avec Moussa CISS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.