Endettement: Le Sénégal frôle la zone rouge selon le Fmi

« La dette du Sénégal a augmenté à un rythme plus important que ce que laisserait croire le niveau du déficit, car le Trésor a dû combler les déficits du Groupe La Poste et de la caisse de retraite de la fonction publique, en plus des dépenses au titre des budgets des années précédentes. Le Sénégal devra gérer son endettement avec prudence en faisant preuve de vigilance à l’égard de la dette non concessionnelle ». C’est l’injonction faite par le Fonds monétaire international (FMI) qui bouclait sa 5ème revue de l’instrument de soutien de la politique économique au Sénégal.
Toutefois, selon le Fmi, les résultats du programme à fin septembre 2017 ont été satisfaisants. Cependant, « tous les critères d’évaluation et objectifs indicatifs à fin juin 2017 ont été respectés, à l’exception de l’objectif indicatif sur les recettes fiscales, en raison d’un niveau de recettes pétrolières inférieur aux projections. »
Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.