L’APR, Niasse et Tanor!

L’Apr ne veut pas du tout fâcher ses alliés. C’est pourquoi  les extrapolations faites sur  les mises en garde du patron de l’Apr contre les élus qui ne mouillent pas le maillot, ont fait sortir Macky Sall de ses gonds  qui demandé à  son parti de clarifier qu’il n’a jamais fait allusion «à ses alliés qu’il  voue respect et considération». Dans un communiqué, il est écrit que « selon certaines informations le président Macky Sall aurait tenu à l’endroit des leaders de partis alliés et des responsables de l’Alliance Pour la République, certains propos au cours d’une rencontre tenue le samedi 13 janvier 2018 ». Ainsi, précise le prote-parole de l’Apr « Axés sur les enjeux et défis des prochaines échéances électorales, les propos du président Macky ont porté principalement sur : l’animation du parti à Dakar, la remobilisation des bases militantes de l’APR, l’unité et la solidarité entre les différents responsables, et envers les Alliés et mouvements de soutien, à travers notamment la mise en place dans les différentes communes, et à l’échelle du département, de cadres unitaires de concertation. La mise en place d’un secrétariat ad hoc avec comme mission de convoquer la prochaine réunion des responsables du département de Dakar, en prenant le soin d’élargir le cadre à d’autres responsables qui n’avaient pas pris part à la rencontre», martèle le porte-parole de l’Apr. En conséquence, écrit-il : «Afin que nul n’en ignore, au-delà de ce message de fraternisation, et celui relatif à renforcement de la massification de l’électorat en faveur de la majorité présidentielle adressés aux responsables de l’Alliance Pour la République, pour une victoire la plus large possible dès le premier tour en 2019, aucune allusion n’a été faite en direction de messieurs Ousmane Tanor Dieng ou Moustapha Niasse par le Président Macky Sall».

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.