SERIGNE MBAYE SY MANSOUR A TOUBA : «Les confréries doivent collaborer»

Le Khalife général des tidianes s’est rendu hier dans la ville sainte de touba pour présenter ses condoléances à Serigne mountakha mbacké bassirou, désormais Khalife de la communauté mouride suite à la disparition de Serigne Sidy makhtar mbacké. A l’occasion, Serigne mbaye Sy mansour a rappelé la nécessité pour les confré- ries de s’unir et de collaborer et de se respecter.

Le Khalife général des Tidianes a posé hier un geste qui en dit long sur les rapports entre Touba et Tivaoune dont le défunt Khalife des mourides Serigne Sidy Moukhtar Mbacké n’a cessé de magnifier de son vivant. Serigne Mbaye Sy Mansour a préféré se déplacer jusqu’à la ville sainte pour pré- senter ses condoléances; même si la veille son porte-parole, Pape Malick Sy s’y était rendu. Le fils cadet Serigne Babacar Sy avait d’ailleurs fait des témoignages poignants sur feu Serigne Sidy Moukhtar Mbacké. La présence hier de Serigne Mbaye Sy Mansour chez le nouveau Khalife Serigne Mountakha Mbacké Bassirou laisse entrevoir que les confréries Mourides et Tidianes sont plus que jamais unies. Pour preuve, le Khalife des Tidianes a soutenu que venir à Touba à de pareils moments est une obligation qui pèse sur lui en tant que musulman. Il demeure convaincu que les confréries ont l’obligation de collaborer, de s’unir, de s’entraider, de se respecter, de partager les moments de joie et de surmonter ensemble les aléas de la vie. Ceci est gage d’une vie tranquille sur terre et d’une satisfaction divine, a-t-il ajouté. « Dieu dit que tous les croyants sont des frères ; et qu’il lui appartient de rétribuer la bonne cohabitation entre les communautés des croyants. Cela étant, ceux qui cultiveront la paix entre les communautés seront payés à la mesure de ce qu’il mérite. Et ceux qui poseront des actes pour éloigner les communautés vont récolter ce qu’ils ont semé », a-t-il confié. Serigne Mbaye Sy Mansour de dire par ailleurs que Serigne Sidi Mokhtar Mbacké était imbu de qualités exceptionnelles. « Celui qui est installé aujourd’hui comme son successeur suscite beaucoup d’espoirs. Nous portons en lui beaucoup d’espoirs. Et nous nous fondons sur les actes qu’il a posés sous le magistère de son frère. Que le Toutpuissant l’accompagne et guide ses pas », a-t-il indiqué. Interpellé sur la célébration de la Korité et de la Tabaski à l’unisson et la nécessité de la perpétuer, le Khalife des Tidianes de soutenir que ces questions-là dépassent nos personnes. « C’est Dieu qui organise tout cela. Et le prophète l’a renouvelé et confirmer en nous éclairant sur les conditions qui régissent ces fêtes. Soit tu vois la lune ou on la voit à ta place Il n’y pas une lune à proprement parlé pour Tivaoune ou Touba. La lune est une créature divine. Et son apparition ou sa nonapparition dépend de lui. Pour vivre paisiblement, il faut juste accepter les décrets divins et s’y conformer. » Encore une fois, il faudra se référer à la parole divine, a-t-il renchéri. « Que la lune apparaisse à Mbacké ou n’importe où, on doit jeuner si on est au courant. L’essentiel, c’est que ceux qui donnent l’information soient dignes de confiance », a-t-il conclu.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.