OCCUPATIONS ANARCHIQUE DU « DARAL » DE LA SERAS: Deux policiers blessés dans les affrontements entre forces de l’ordre et vendeurs de bétail

Pour une meilleure organisation du « daral » (parc de petits ruminants) de la Seras (Société d’exploitations des ressources animales du Sénégal) de Pikine, les forces de l’ordre ont procédé hier à une opération de déguerpissement qui s’est heurté à une vive résistance de certains occupants des lieux selon le journal le Témoin.

Deux policiers ont été blessés et évacués à l’hôpital. Sur ce, Le préfet de Pikine a suspendu l’arrêté de déguerpissement des lieux, en attendant le retour au calme. Pour cause, ladite opération s’est transformée en bras de fer ayant opposé les policiers chargés de protéger les démolisseurs, et certains occupants des lieux.

«On est en train d’organiser notre lieu de travail, et c’est ce qui est à l’origine de tout ce grabuge que vous constatez. Si on parle de « daral » c’est pour accueillir des moutons et autres ruminants, mais ce n’est pas fait pour des magasins et des bâtiments. C’est pourquoi nous, vendeurs, nous nous sommes organisés pour dire qu’on a plus d’espace où mettre nos troupeaux. On a donc sollicité les autorités pour faire déguerpir les occupants illégaux. Ces derniers ayant refusé de laisser faire, c’est ce qui est l’origine de ces problèmes » a regretté Oumar Sall un responsable du « daral ».

Par ailleurs selon Gora Diaw, un témoin des échauffourées, « ce qui existe dans ce « daral », c’est du n’importe quoi, il y a des prostituées qui ont trouvé refuge dans des cabanes. Nous sommes jeunes et nous ne demandons qu’à travailler. On ne veut pas voir des prostituées dans nos lieux de travail. Nous voulons que les autorités laissent chacun continuer de faire son travail normalement. Nous sommes ici depuis 1983. À l’époque, les autorités avaient voulu procéder  au même déguerpissement, mais ça n’avait servit à grand chose ».

 

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.