Cheikh Tidiane Gadio en résidence surveillée chez lui

Fin de la garde à vue, leader du MPCL/Luy Jot Jotna, aux Usa. Cheikh Tidiane Gadio est désormais libre en attendant son procès. Il a pu obtenir une libérations sous «bound», une sorte garantie faite par quatre personnes qui se sont engagées à cautionner un million de dollars.

C’est un ouf de soulagement pour Gadio et ses proches. L’ancien chef de la diplomatie sénégalaise inculpé aux Etats-Unis pour des faits de corruption a été libéré hier par le juge américain. Au moment où nous écrivons ces lignes, Cheikh Tidiane Gadio était en compagnie de sa femme, en route pour Washington. Le couple devrait passer la nuit dans son domicile situé dans le Maryland. En prison depuis le 17 novembre dernier, son avocat a pu finalement lui obtenir une liberté. Il a bénéficié d’une liberté sous caution. Il ne s’agit pas d’un « bell », mais d’un « bound ». En effet dans le système américain, on distingue deux types de caution. Le bell est de l’argent que paye un prévenu pour recouvrer sa liberté tandis qu’un bound est une sorte de caution morale. Il s’agit d’une garantie consistant à trouver quatre personnes qui acceptent de se porter garant pour le mis en cause. L’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade n’a pas payé la caution fixée à environ 600 millions de francs CFA. On se rappelle que les procureurs avaient fait du dilatoire pour le maintenir en prison en retardant le paiement de la caution mercredi dernier. C’est donc hier vers 15 heures, heure locale que Cheikh Tidiane Gadio a rencontré le juge qui a accepté de l’assigner en résidence surveillée sans payement d’une quelconque somme. Il aura cependant une liberté restreinte puisqu’il devra porter un bracelet électronique et devrait se retrouver au tribunal le 18 décembre prochain. Toutefois, le juge peut le convoquer à tout moment. Tout compte fait, il ne devrait pas rentrer à Dakar de sitôt avant la tenue de son procès. Son épouse Coumba Gadio a rappliqué dès qu’elle a appris la nouvelle de son interpellation. Elle a usé de tout son entregent pour organiser la défense de son mari en recrutant les avocats. Le coupe Gadio devrait aménager dans son domicile du Maryland en attendant la tenue procès. Cheikh Tidiane Gadio est accusé d’avoir touché 400 000 dollars, via sa société de conseil, pour avoir joué le rôle de lobbyiste pour un homme d’affaires chinois auprès de N’djaména. Gadio aurait convaincu Idriss Déby pour obtenir des concessions pétrolières moyennant des pots-de-vin estimés à 2 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.